Un parfum d’Orient au cœur des villes d’eaux

Biarritz, la grande plagePar Bernard Toulier
Les villes balnéaires et thermales accordent une large place à l’orientalisme. En France, cet orientalisme a tendance à se confondre en grande partie avec l’histoire de la perception de l’architecture islamique.

Il participe à la redécouverte du mythe méditerranéen conçu au XIXe siècle ; dans la seconde moitié du siècle, cette représentation se marie avec le goût éclectique. Au cours de la première moitié du XXe siècle, la référence à l’Orient est porteuse d’autres valeurs culturelles, sa présence se fait plus discrète et évolue vers une conception plus épurée et régionaliste, qui se veut intégrée au monde méditerranéen.

Lire la suite sur Insitu, revue des Patrimoines

News