• Conférence P.-Jean Toulet

    Pour Jorge Louis Borges, Paul-Jean Toulet, l'impeccable poète des Contrerimes (1921), était tout simplement, certains jours, "le plus grand poète français - même si tout le monde l'a oublié". En savoir plus
  • Conférence Gaston-Sacaze

    Ce montagnard, simple pasteur ossalois, est devenu au cours du XIXe siècle un savant réputé mondialement. Pierrine Gaston-Sacaze est né à Béost. En savoir plus
  • Conférence Simin Palay

    Jean-Maximin Palay (1874-1965) le plus béarnais des Bigourdans, issue d’une longue lignée d’artisans tailleur-couturier, familialement instruit pour suivre l’autre tradition des hommes ... En savoir plus
  • Conférence Franz Schrader

    En 1874, paraît une carte comme l’on n’en avait encore jamais vu : la Carte du Mont-Perdu et de la région calcaire des Pyrénées Centrales, au 1:40 000, levée, dressée et gravée par les soins d’un En savoir plus
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Conférence : La pensée hermétique à la renaissance - alchimie, philosophie et christianisme

Conférence par Thierry Issartel, historien

La réception du Corpus Herméticum à Florence au milieu du XVème siécle fut considérée comme l’aube d’une nouvelle révélation religieuse parvenant enfin dans l’occident Chrétien.

En 1460, un manuscrit de 14 brefs traités en grec fut rapporté à Florence de Macédoine par un moine, Leonardo de Pistoia, qui cherchait et achetait des manuscrits dans les monastères byzantins pour le compte de Cosme de Médicis (1389-1464). On attribuait ces textes à un mage,  Hermès Trismégiste qui vivait en Égypte au temps de Moïse. Cosme ordonna à Marsile Ficin (1433-1499), qu’il avait placé à la tête de son Académie Platonicienne, de les traduire prioritairement aux dialogues de Platon sur lesquels travaillait l’Académie de Florence. La traduction fut achevée en 1463, alors que Cosme était sur son lit de mort : il demanda qu’on lui lise la révélation de ces textes pour préparer son salut.
Ficin croyant qu'il s'agissait des chapitres d'un même ouvrage, donne à l'ensemble le titre du premier traité le Pimander (latin du grec Poïmandrès) bénéficia des premiers effets de l’invention de Gutenberg : il fut imprimé en 1471 sous le titre Mercurii Trismegisti Pimander seu liber de potestate ac sapientia Dei.
C’est à cette aventure intellectuelle au cœur des débats de la Renaissance et des Réformes que Thierry Issartel nous convie, une aventure qui concerne de près notre région puisque la traduction française fut donnée en  1574 par François de Foix-Candale (1512-1594), alors évêque d’Aire-sur-Adour, sous le titre de Pimandre.

La conférence a eu lieu le 29 janvier 2015 à la Médiathèque André Labarrère. Elle sera bientôt accessible en ligne.

La deuxième partie intitulée "De l’hermétisme à l’ésotérisme : la dévalorisation scientifique de la révélation d’Hermès Trismégiste et ses conséquences à l’aube du XVIIème siècle" a eu lieu le 5 février 2015 à 18h à la Médiathèque André Labarrère. En savoir plus

 

Conférence : De l’hermétisme à l’ésotérisme : la dévalorisation scientifique de la révélation d’Hermès Trismégiste et ses conséquences à l’aube du XVIIème siècle

De l’hermétisme à l’ésotérisme : la dévalorisation scientifique de la révélation d’Hermès Trismégiste et ses conséquences à l’aube du XVIIème siècle, par Thierry Issartel, historien

Isaac Casaubon (1559-1614) a été l’un des plus grands esprits de son temps. Figurant parmi le « triumvirat des Lettres » avec Joseph Scaliger et Juste Lipse, ... ce gascon fut condamné à des pérégrinations intellectuelles et religieuses dans toute l’Europe pour protéger sa liberté de pensée. Malgré l’invitation d’Henri IV et du Cardinal du Perron à rentrer en France, il choisit de terminer ses jour à la cour d’Angleterre auprès du roi Jacques Ier, lui-même un grand intellectuel. En 1614, dans un ouvrage polémique contre les Annales Ecclésiastiques du Cardinal Baronius, Casaubon dévoila peu de temps avant sa mort le résultat de ses analyses philologiques : le Corpus Hermeticum n’avait pas l’ancienneté qu’on lui prêtait, il était tout au plus des IIe ou IIIe siècles de notre ère. En aucun cas on ne pouvait utiliser ces textes comme grille de lecture de la Bible.
La disqualification ne fut pourtant pas totale. La pensée alchimique lui survécut largement.  Mais peu à peu survenait un divorce définitif entre une science fondée sur les mots et sur une symbolique poétique, et une science fondée sur les chiffres et une symbolique mathématique.  Plus étonnant,  une série de textes parurent à partir de 1614, dévoilant l’existence d’une « Fraternité des Rose-Croix », société secrète dévolue à la transmission d’une Tradition alchimique. En 1623, des affiches furent même placardées à Paris, affaire qui provoqua la curiosité de Gabriel Naudé (1600-1653) l’un des plus grands bibliothécaires de son temps. Canular ? Provocation religieuse ? Manifestation séditieuse des milieux libertins ? C’était le point de départ d’une nouvelle tradition, en marge des Académies, dont l’héritage symboliste fut recueilli à partir de la fin du XVIIe siècle par la Franc-Maçonnerie.

La conférence a eu lieu le 5 février 2015 à la médiathèque André Labarrère. Elle sera bientôt accessible en ligne.

La première partie intitulée "La pensée hermétique à la renaissance - alchimie, philosophie et christianisme" a eu lieu le 29 janvier 2015 à la Médiathèque André Labarrère. En savoir plus

 

Bibliographie proposée par Thierry Issartel :

  • FESTUGIÈRE André-Jean.- La Révélation d'Hermès Trismégiste : Édition définitive, revue et corrigée / ed. par Nicolas Roudet/ prologue de Henri-Dominique Saffrey.- Paris : Les Belles lettres, 2014.- (Études anciennes Série grecque)
  • GUSDORF, Georges.- L'avènement des sciences humaines in Les sciences humaines et la pensée occidentale t 6. - Paris : Payot, 1973.- (Bibliothèque scientifique)
  • KOYRÉ, Alexandre.- Du monde clos à l'univers infini / trad. Raissa Tarr.- Paris : Gallimard, 1973.- (Idées)
  • ROSSI, Paolo.- La naissance de la science moderne en Europe  / trad. de l'italien par Patrick Vighetti / préf. de Jacques Le Goff.- Paris : Ed. du Seuil, 1999. - (Faire L'Europe)
  • YATES Frances A.- La Lumière des Rose-Croix, L'illuminisme rosicrucien / Traduction M. D. Delorme.-Paris : Editions Retz, 1985

Définition de "Hermétisme" dans l'Encyclopédie Universalis

Livre et métiers du livre au Moyen Age

Conférence par Véronique Lamazou-Duplan, Maître de conférences en histoire médiévale à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour
Après avoir évoqué la place du livre manuscrit dans la société médiévale, cette conférence s'attache à présenter les différents métiers et les diverses phases d'élaboration du livre, du plus commun au plus richement enluminé.

Lire la suite...

Réformes et imprimerie dans les états de la couronne de Navarre

Marques d'imprimeur de Louis Rabier et Abraham RouyerConférence par Thierry Issartel
L'installation d'imprimeurs en Béarn est directement à mettre en relation avec le déploiement des réformes religieuses dans la souveraineté. La réforme calviniste voulue par Jeanne d'Albret entraîna, en premier lieu, l'installation de Louis Rabier puis de son successeur Abraham Rouyer à Orthez.

Lire la suite...

Archives des conférences

  • 1
  • 2